À la recherche de l’administratrice·eur système

Entr'ouvert a du succès et grandit au rythme de son chiffre d'affaires. Nous cherchons actuellement une administratice ou un administrateur système expérimenté.

Entr’ouvert développe principalement Publik, une plateforme de gestion de la relation usager, principalement à destination des collectivités (villes, métropoles, départements, régions). Pour donner un ordre de grandeur en 2020 c'est un peu plus d'un million de demandes qui ont été traitées.

C'est exclusivement des logiciels libres développés publiquement (git et tickets accessibles), technologiquement c'est Debian & Python & Django & PostgreSQL et c'est le plus souvent hébergé par nos soins (certaines instances sont déployées sur des serveurs des collectivités mais on tend à éviter ça).

Les déploiements se font sous forme de paquets .deb, sur des vrais serveurs, principalement loués à OVH.

De manière générale on tient à totalement garder la main sur nos outils et leur déploiement, on a donc aussi de l’infrastructure interne pour gérer l’hébergement de nos emails, les dépôts git (gitolite & cgit), les tickets et le suivi des projets (redmine), l’intégration continue (jenkins), les backups, la supervision (prometheus), etc. Pour quelques services plus spécialisés on peut quand même se trouver à faire appel à des petites entreprises qu'on aime bien et qui sont attachées au logiciel libre (par exemple Champs-Libres pour la mise en place d’un serveur de tuiles à base des données d’OpenStreetMap, ou Néréide pour les outils de visio comme BigBlueButton, ou Algoo pour Tracim).

Clairement on tient à certains choix, logiciels libres & autonomie, et on se méfie assez des effets de mode : on est plus à l’aise à mettre à jour via apt upgrade qu’en "spinnant des nouveaux conteneurs dans openstack".

Le boulot d’adminsys est de faire en sorte que ça tourne sans problème 99,9% du temps. Il y a un existant important, avec un peu d'historique à maintenir, beaucoup de marge de progression et d'innovation. Les développeurs et développeuses composent la moitié de l'effectif d'Entr'ouvert et plusieurs ont des compétences et de l'expérience en adminsys : le travail en commun et en concertation est très important. Malgré tout la personne recrutée sera pour l'instant l'unique adminsys «officiel·le», une expérience certaine de ce métier est donc nécessaire.

En dehors des choses spécifiques à Publik et de ce qu'il faut inventer pour que ça tourne, il faut aussi gérer le quotidien classique de l'administration système. Les backups (on ne doit jamais jamais perdre de données), les anti-anti-spam (Publik envoie des courriels via ses propres serveurs), les DNS, l'orchestration des configurations (actuellement en puppet), un peu de packaging Debian, du pare-feu, des certificats x509, de la balance de charge (HAProxy), etc.

Et en dehors du travail sur les octets, il y a du temps pour la veille et l'auto-formation, et des échanges ou du conseil auprès nos clients, qui vont de simples discussions sur les flux HTTPS à ouvrir jusqu'aux problématiques d'hébergement de données de santé. Les problématiques de protection de la vie privée ne sont jamais loins.

 

Quelques mots sur les conditions de travail : le poste est un temps plein mais on ne tient pas un décompte des heures et depuis un peu plus d’un an on estime que le temps plein peut se faire sur une semaine de 4 jours.

Télétravail tout à fait possible, avec des gens à Paris, Marseille, Bruxelles, Lyon, etc.

On est une coopérative, 20 personnes, on fonctionne à salaire égal, aujourd’hui par an c’est 47k€ brut (soit en net environ 3000 € par mois avant impôts IR) + les dispositifs de participation et d'intéressement (là aussi en parts égales). Chèques déjeuner, mutuelle familiale, 6 semaines de congés par an et toutes ces sortes de choses.

 

Intéressé·e ? C'est ici : formulaire de candidature.